Accueil

Florence SOMER GAVAGE

Diplômée de Master en Sciences des Religions à l’Université Libre de Bruxelles (2015), Florence Somer Gavage a préalablement travaillé pendant 8 ans en tant que journaliste professionnelle dont trois ans pour la chaîne de télévision Kahkeshan TV où elle a produit des documentaires culturels en persan. Cette activité lui a également permis de voyager en Afghanistan ainsi qu’en Iran et de développer sa connaissance pratique de la langue, ainsi que sa passion pour la culture iranienne ou persanophone.
Son mémoire de Master portait sur l’édition et le commentaire de Revāyāt, échanges épistolaires en persan et pehlevi entre les zoroastriens d’Inde et d’Iran du XVème au XVIIIème siècle, sur base de manuscrits qu’elle a rapportés d’Inde (Gujarat).
Elle est actuellement doctorante à l’École Pratique des Hautes Études (Paris). Sa thèse vise à proposer une édition d’un texte inédit, les Ahkām ī Jāmāsp (« Décrets de Jâmâsp ») sur base de manuscrits persans et arabes qui n’ont, à ce jour, pas été rassemblés ni systématiquement étudiés. L’originalité de ce texte à la fois apocalyptique et astrologique, originairement attribué au sage astrologue zoroastrien Jāmāsp, réside dans l’utilisation de la théorie des conjonctions de planètes et des connaissances astrologiques pour construire un schéma mythique cyclique englobant toute l’histoire religieuse du monde. Cette particularité permet à l’auteur anonyme de décrire le passé, le présent et le futur à la lecture du mouvement des astres ; son contexte ne le restreint donc pas au zoroastrisme, ce qui a notamment permis son adaptation au cadre du chiisme. L’étude des différents manuscrits de ce traité permettra une analyse transversale utile aux historiens à la fois du zoroastrisme, de l’islam et des sciences.

Articles

Florence Somer Gavage, « Le problème de l’intercalation dans le calendrier mazdéen ; une réflexion astronomique », dans Acta Orientalia Belgica, 29 (2016), pp. 29-48.
Florence Somer Gavage, « L’intercalation dans le calendrier zoroastrien (suite). Revāyāt d’Inde et d’Iran », dans Acta Orientalia Belgica, 30 (à paraître en 2017).