Accueil

Ana Isabel BLASCO TORRES

Ana Isabel Blasco Torres est docteur en Histoire (Égyptologie) (KU Leuven) et en Philologie Classique (Université de Salamanque). Sa thèse de doctorat est consacrée à l’étude des transcriptions grecques des anthroponymes égyptiennes et de leurs variantes dialectales. Elle est également titulaire d’un Master en Philologie Classique (Université de Salamanque), avec un mémoire intitulé « Le bilinguisme gréco-égyptien dans la papyrologie de l’époque hellénistique : état de la question » ; et d’un Master en Langues et littératures anciennes orientales (UCL), obtenu après la remise du mémoire « Les ostraca bilingues de Narmouthis ». Sa formation inclut aussi des cours de papyrologie documentaire copte et grecque à l’Université de Heidelberg et à l’Institut Papyrologique « G. Vitelli » de Florence. Outre le copte, elle a enseigné la langue et la littérature grecques classiques et archaïques à l’Université de Salamanque. Actuellement elle est chercheuse post-doctorante à la KU Leuven.

PUBLICATIONS : 

  • « Escritura, lengua oral formular y magia simpatética en el Antiguo Egipto », (« Écriture, langue orale formulaire et magie sympathétique dans l’Égypte ancienne »), Boletín de la Asociación Española de Egiptología 20 (2010-2011), pp. 49-64.

 

  • « Los dioses Ḥʿpy y Νεῖλος en la antroponimia greco-egipcia » (« Les dieux Ḥʿpy et Νεῖλος dans l’anthroponymie gréco-égyptienne »), Aegyptus: Rivista italiana di Egittologia e di Papirologia 93 (2013), pp. 105-121.

 

  • « Sus almas son los astros que brillan en el cielo. Dualismo y monismo antropológico en el De Oside et Osiride de Plutarco » (« Leurs âmes sont les astres qui brillent dans le ciel. Dualisme et monisme anthropologique dans le De Iside et Osiride de Plutarque »), Aegyptus: Rivista italiana di Egittologia e di Papirologia 94 (2014), pp. 83-87.

 

  • « La noción egipcia de maat en el De Iside et Osiride de Plutarco » (« La notion égyptienne de maât dans le De Iside et Osiride de Plutarque »), dans DE LA VILLA POLO, J., CAÑIZARES FERRIZ, P., FALQUE REY, E., GONZÁLEZ CASTRO, J. F., SILES RUIZ, J. (éds.), Ianua Classicorum. Temas y formas del Mundo Clásico. Actas del XIII Congreso Español de Estudios Clásicos (18-22 de julio de 2011), vol. II, Madrid, 2015, pp. 83-90.

 

  • « Les ostraca de Narmouthis dans le contexte du bilinguisme gréco-égyptien de l’époque romaine », dans BRUN-TRIGAUD, G. (éd.), Contacts, conflits et créations linguistiques, CTHS, Paris, 2015, pp. 11-18.

 

  • « Le bilinguisme gréco-égyptien dans les ostraca de Narmouthis », Chronique d’Égypte 90 (2015), pp. 350-359.

 

  • « 19. Orden de pago » (« 19. Ordre de paiement ») et « 20. Orden de pago » (« 20. Ordre de paiement »), dans BOUD’HORS, A., DELATTRE, A., RICHTER, T. S., SCHENKE, G., SCHMELZ, G. (éds.), Coptica Palatina. Koptische Texte, bearbeitet auf der 4. Internationalen Sommerschule für Koptische Papyrologie, Veröffentlichungen aus der Heidelberg Papyrussammlung, Universitätsverlag Carl Winter, 2017, pp. 114-115 et pp. 116-119.

 

  • « El culto al dios egipcio de la crecida del Nilo en la onomástica de época greco-romana » (« Le culte du dieu égyptien de la crue du Nil dans l’onomastique de l’époque greco-romaine »), dans BURGOS BERNAL, L., PÉREZ LARGACHA, A., VIVAS SAINZ, I. (éds.), Actas V Congreso Ibérico de Egiptología. Cuenca 9-12 de marzo de 2015, Cuenca, 2017, pp. 217-226.

 

  • « The Ancient Egyptian Dialects in Light of the Greek Transcriptions of Egyptian Anthroponyms », dans ROSATI, G., GUIDOTTI, M. C. (éds.), Proceedings of the XI International Congress of Egyptologists: Florence, Italy 23-30 August 2015, Oxford 2017, Archaeopress Egyptology 19, pp. 41-45.

 

  • « New Ghostnames from Papyrological Documents », Tyche: Beiträge zur Alten Geschichte, Papyrologie und Epigraphik (Korr.) 32 (2017), n. 838-843.

 

  • « Some Ghostnames in Papyrological and Epigraphical Sources », Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik 204 (2017), pp. 187-194.

 

  • « Some Corrections on Egyptian Anthroponyms in Greek Transcription », Archiv für Papyrusforschung und verwandte Gebiete 63/2 (2017), pp. 321-334.